ANDRÉ MANOUKIAN ET ÉLODIE FRÉGÉ

vendredi 27 mai à 21h au Parc des Expositions du Comminges

sous réserve de la situation sanitaire

L'histoire d'un pianiste victime d'un sortilège amoureux, condamné à accompagner l'inaccessible chanteuse...
Tel Ulysse attaché au mât de son piano, André Manoukian confie sa peine aux notes de son clavier sous les assauts répétés d'Elodie Frégé qui utilise tous les charmes de sa voix pour le séduire.
Ce combat perdu d'avance se présente sous la forme d'un répertoire de « torch songs », ces lamentations amoureuses et jazzy, incarnées par Julie London, Peggy Lee ou Rita Hayworth, dans les gants de laquelle se glisse  admirablement la belle Elodie Frégé.
Cette joute délicieuse ne laissera qu'un seul vainqueur : la musique.









Points de vente